Maladies osseuses constitutionnelles

Centre de référence des maladies osseuses constitutionnelles (MOC)

Logo du centre de référence des maladies osseuses constitutionnelles (MOC)

Les maladies osseuses constitutionnelles (MOC) sont liées à des anomalies de la formation et de la croissance du squelette. Elles entraînent principalement une insuffisance staturale variable, de possible douleurs et déformations. Il existe plus de 460 maladies osseuses constitutionnelles (Classification internationale : Mortier GR, Cohn DH, Cormier-Daire V et al, Am J Med Gen A, 2019, 179 (12) : 2393-2419) dont certaines sont plus fréquentes comme l’achondroplasie, l’ostéogenèse imparfaite ou la maladie des exostoses multiples.

Le centre de référence maladies rares (CRMR) national des maladies osseuses constitutionnelles (MOC) a été labellisé dès 2004 dans le cadre du Plan national maladies rares 1. Il est fondé sur des équipes multidisciplinaires, médicales, chirurgicales et biologiques, historiquement largement impliquées dans le diagnostic et la prise en charge de ces pathologies. Coordonné par le professeur Valérie Cormier-Daire, il a été refondé en 2017 lors de la relabellisation des CRMR, avec une nouvelle architecture. Il regroupe en son sein 3 activités ayant chacune leur propre réseau : les maladies osseuses constitutionnelles (MOC), les syndromes d’Ehler-Danlos non-vasculaires (SED NV) et la dysplasie fibreuse des os (DF).

Ce centre de référence est affilié à la filière de santé maladies rares de l’os, du calcium et du cartilage OSCAR et au réseau européen de référence (ERN) Rare bone disorders (ERN-BOND).

Parcours patient

Plaquette consultation génétique Moc

Médecins
responsables

Médecin responsable du centre de référence des maladies osseuses constitutionnelles (MOC)

Médecin responsable
Pr Valérie Cormier-Daire

Portrait du docteur Geneviève Baujat, médecin du centre de référence des maladie osseuses constitutionnelles

Dr Geneviève Baujat

Pour prendre rendez-vous

Secrétariat du Pr Valérie Cormier-Daire

Tél. : 01 42 19 27 13

Secrétariat du Dr Geneviève Baujat

Tél. : 01 44 49 51 53

Fax : 01 44 49 51 50

> Envoyer un mail

Ces numéros permettent également de joindre les membres du CRMR en journée en cas d’urgence.

En cas
d’urgence

Le site de Necker est une unité transversale sans lits d’hospitalisation. Il n’existe pas d’organisation de garde d’urgence.
En cas d’urgence médico-chirurgicalenous invitons les personnes à se rendre dans le centre d’urgence et de diagnostic rapide de Necker (tél : 01 44 49 42 90/91) ou le centre d’urgence médicale le plus proche de leur lieu de résidence.

Pour l’activité de recherche clinique :

  • Médecin investigateur :
    tél. 07 85 98 09 46
  • ARC/TEC :
    tél. 01 71 19 64 29 ou 73
  • Fax 01 44 49 51 50

Le CRMR MOC est spécialisé sur les dysplasies squelettiques.

Il est constitué de 25 sites formant un maillage à l’échelon national :

  • 1 site coordonnateur à l’hôpital Necker-Enfants malades  | Pr Valérie Cormier-Daire
  • 2 sites constitutifs adultes :
    • Hôpital Cochin (AP-HP) | Pr Christian Roux
    • Hôpital Lariboisière (AP-HP) | Pr Martine Cohen-Solal
  • 22 centres de compétences

La spécificité du site de l’hôpital Necker-Enfants malades s’appuie sur :

  • Le large plateau de spécialités médico-chirurgicales et biologiques et la plateforme technique de l’hôpital (service d’orthopédie, de neurochirurgie, d’ORL, l’imagerie médicale, la chirurgie maxillo-faciale et stomatologie) permettant un suivi et une prise en charge adaptée.
  • Un très grand nombre de pathologies différentes : 236 pathologies vues depuis 12 ans et plus de 9 700 patients enregistrés (BNDMR).
  • Une forte activité de consultation de diagnostic et prise en charge : 1 489 (2017) et 1 592 (2018).
  • Le laboratoire hospitalier de génétique moléculaire et de diagnostic prénatal de l’hôpital (service de génétique moléculaire, Pr Julie Steffann).
  • Une étroite coopération scientifique en recherche fondamentale sur les bases moléculaires, la physiopathologie et les approches thérapeutiques de ces pathologies grâce à l’équipe de recherche dédiée (Inserm UMR_S1163, Université Paris Descartes-Sorbonne Paris Cité, Institut Imagine) implantée dans l’Institut Imagine et coordonnée par le Pr Valérie Cormier-Daire. Ceci permet une symbiose entre l’activité clinique, thérapeutique et la recherche.
  • Une activité importante de recherche clinique depuis 2007 avec, en 2018, 2 études d’histoire naturelle, 6 essais thérapeutiques internationaux et 1 registre post commercialisation.
  • Une consultation de « transfert » vers l’âge d’adulte est organisée avec les deux sites adultes (Cochin et Lariboisière) et des consultations spécifiques « transition » à l’hôpital Necker avec Dr Eugénie Koumakis pour les jeunes de 15 à 18 ans.

La classification internationale recense 461 maladies osseuses constitutionnelles (Mortier GR, Cohn DH, Cormier-Daire V et al, Nosology and Classification of Genetic Skeletal Disorders: 2019 Revision; Am J Med Gen A, 2019, 179 (12) : 2393-2419).

À ce jour, les principales sont :

     

Les missions du centre de référence MOC comprennent les grands axes suivants :

  • assurer une expertise diagnostique ;
  • favoriser les actions de prise en charge et proposer un parcours de soins adapté pour les patients et leurs familles ;
  • assurer et développer l’enseignement et la diffusion des connaissances auprès des professionnels de santé concernés ;
  • participer de façon active aux travaux de recherche fondamentale, de recherche clinique et développement de thérapeutiques innovantes (en France et à l’étranger) ;
  • favoriser l’information, la communication et la formation de tous les professionnels concernés (médicaux, socio-éducatifs et psychologues, autorités sanitaires et administratifs) et des associations de familles ;
  • permettre le lien avec les autres CRMR, l’animation et la coordination de tout le réseau de centres de compétences affiliés au CRMR, avec un travail tout particulier dans la cohérence des missions précitées et des missions de la filière OSCAR, afin d’être dans la complémentarité et l’optimisation des missions ;
  • favoriser les collaborations au niveau européen : European Reference Network on Bone Rare Diseases (ERN BOND) et International Skeletal Dysplasia Society (ISDS).
Image CRMR Moc, équipe à la une
  • Pr Valérie Cormier-Daire, chef de service de génétique clinique et responsable du centre de référence
  • Dr Geneviève Baujat
  • Stéphanie Philip, secrétaire du Pr Cormier-Daire
  • Béatrice de Raucourt, secrétaire du Dr Baujat

Les coordonnées des consultations spécialisées >>

Le site coordonnateur du centre de référence organise au sein du site une réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) hebdomadaire tous les mercredis avec les autres sites de son réseau national.

Pour leur adresser votre demande d’avis, cliquez ici >> https://www.lestaff.com/oscar-moc

  1. Connectez-vous à votre compte ou inscrivez-vous
  2. Remplissez la fiche de votre patient et soumettez votre demande
  3. Vous recevez une notification par email dès que l’avis est rendu

Voir le tutoriel détaillé  (https://www.lestaff.com/tutoriel-avis-oscar)

Il existe un staff dédié aux demandes d’études moléculaires en lien avec le service de génétique moléculaire tous les mercredis en présence du médecin Dr Sophie Rondeau.

D’autres réunions de concertations pluridisciplinaires spécifiques régulières sont :

  • Staff mensuel « Charnière occipito-cervicale »
  • Staff mensuel « Radiologie MOC »
  • Staff trimestriel « Pathologies fœtales avec atteintes squelettiques »

Une RCP dédiée au plan FMG2025 est mise en place également via le staff.

Les protocoles nationaux de diagnostic et de soins (PNDS) sont des référentiels de bonne pratique portant sur les maladies rares. L’objectif d’un PNDS est d’expliciter aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d’un patient atteint d’une maladie rare donnée.

Comme le prévoit le deuxième plan national maladies rares 2011-2014, ils sont élaborés par les centres de référence et de compétence maladies rares à l’aide d’une méthode proposée par la Haute Autorité de Santé (HAS).

Les PNDS comportent une partie « synthèse destinée au médecin traitant ».

« L’éducation thérapeutique (…) vise à aider les patients (et leur famille) à acquérir ou maintenir les compétences dont ils ont besoin pour gérer au mieux leur vie avec une maladie chronique » (OMS, 1998).

Le site MOC de Necker s’appuie sur l’équipe de recherche « Bases moléculaires et physiopathologiques des ostéochondrodysplasies » (Inserm UMR_S1163, Université Paris Descartes-Sorbonne Paris Cité, Institut Imagine) dirigée par le Pr Valérie Cormier-Daire et dédiée à l’étude des mécanismes moléculaires des maladies osseuses constitutionnelles et à la recherche de thérapeutiques spécifiques.

Recherche fondamentale

Depuis sa création en 1998, l’équipe de recherche travaille sur différents projets de recherche. Les thématiques principales de l’équipe sont  les ciliopathies squelettiques, les dysplasies acroméliques, les dislocations multiples, l’ostéogenèse imparfaite et les fragilités osseuses, et d’autres pathologies de la matrice extracellulaire.

D’autres projets sont également en cours partout sur différentes thématiques, dont le syndrome de Cornelia de Lange, les nanismes platyspondyliques et la dyschondrostéose.

Les principaux projets de recherche sont financés par les organismes publics nationaux (ANR, Inserm et européens (EU FP7, H2020) et par la Fondation maladies rares (FMR). Les associations des familles contribuent également à la recherche sur les projets dédiés (la mise à jour du listing est en cours).

>> Institut Imagine

Recherche clinique

Le site MOC de Necker a une activité important de recherche clinique depuis 2007 réalisée dans le service de génétique clinique du Pr Valérie Cormier-Daire. Il initie, participe et/ou coordonne les projets de recherche clinique en partenariat avec les institutions académiques (PHRC, CIRC) et avec les industries pharmaceutiques pour des thérapeutiques innovantes et registres post commercialisation.

Les études sont coordonnées par le Dr Kim-Hanh Le Quan Sang (MCF, Université Paris-Descartes) et l’URC/CIC de Necker (AP-HP).

Études cliniques avec promotion académique

Le CRMR MOC participe aux études cliniques au niveau européen :

  • Chondrodysplasie métaphysaire de type Schmid (MCDS Therapy), projet Horizon 2020, (collaboration internationale).
  • L’ostéogenèse imparfaite (OI), réseaux européen PEDSTART Network. Le CRMR MOC est le centre coordinateur français, programme C4C (conect4children consortium).

L’ouverture du site de Necker pour ces deux études cliniques pédiatriques est prévue en 2020.

Registres et bases de données

Le site MOC de Necker développe en partenariat avec l’Institut Imagine des cohortes de patients ayant des pathologies du squelette très rares (base générale MOC, bases de données OI, dysplasie cleido crânienne (DCC), pycnodysostose, dysplasies acroméliques, ciliopathies squelettiques, nanismes platyspondyliques, SATB2, transition).

Il participe à des registres académiques nationaux (RADICO-MPS sur le syndrome Morquio A, registre du consortium française sur hypophosphatasie (HPP), étude Phenodent sur HPP) et internationaux (IFOPA –International Fibrodysplasia Ossificans Progressiva Association).

Diplôme universitaire des maladies osseuses constitutionnelles
Université Paris-Descartes

  • Calendrier : décembre à juin
  • Rythme : 3 modules d’une semaine en décembre, janvier et mars
  • Lieu : Paris 15e
  • Programme
    • Module 1 : Introduction et diagnostic des chondrodysplasies
    • Module 2 : Osteochondrodysplasies
    • Module 3 : Prise en charge des MOC et conférences d’actualités

2020

Extraocular muscle positions in anterior plagiocephaly: V-pattern strabismus explained using geometric mophometrics.
Romain Touzé, Yann Heuzé, Matthieu P Robert, Dominique Brémond-Gignac, Charles-Joris Roux, Syril James, Giovanna Paternoster, Eric Arnaud, Roman Hossein Khonsari
Br J Ophthalmol, 2020 Aug, PMID: 31694836 DOI: 10.1136/bjophthalmol-2019-314989

Cerebral oxygenation in children with sleep-disordered breathing.
Laurence Tabone, Sonia Khirani, Alessandro Amaddeo, Guillaume Emeriaud, Brigitte Fauroux
Paediatr Respir Rev, 2020 Apr, PMID: 31753753 DOI: 10.1016/j.prrv.2019.10.002

Spinal dysraphism as a new entity in V.A.C.TE.R.L syndrome, resulting in a novel acronym V.A.C.TE.R.L.S.
Aymeric Amelot, Célia Cretolle, Timothée de Saint Denis, Sabine Sarnacki, Martin Catala, Michel Zerah
Eur J Pediatr, 2020 Jul, PMID: 32055959 DOI: 10.1007/s00431-020-03609-4

Homozygous Loss-of-Function Mutations in CCDC134 Are Responsible for a Severe Form of Osteogenesis Imperfecta.
Johanne Dubail, Perrine Brunelle, Geneviève Baujat, Céline Huber, Mathilde Doyard, Caroline Michot, Pascale Chavassieux, Abdeslam Khairouni, Vicken Topouchian, Sophie Monnot, Eugénie Koumakis, Valérie Cormier-Daire
J Bone Miner Res, 2020 Aug, PMID: 32181939 DOI: 10.1002/jbmr.4011

Outcomes of growing rods in a series of early-onset scoliosis patients with neurofibromatosis type 1.
Charlie Bouthors, Ruben Dukan, Christophe Glorion, Lotfi Miladi
J Neurosurg Spine, 2020 Apr 24, PMID: 32330884 DOI: 10.3171/2020.2.SPINE191308

Follow-Up and Monitoring of Children Needing Long Term Home Ventilation.
Sonia Khirani, Alessandro Amaddeo, Lucie Griffon, Agathe Lanzeray, Theo Teng, Brigitte Fauroux
Front Pediatr, 2020 Jun 22, PMID: 32656168 PMCID: PMC7322995 DOI: 10.3389/fped.2020.00330

Early mandibular morphological differences in patients with FGFR2 and FGFR3-related syndromic craniosynostoses: A 3D comparative study.
A Morice, R Cornette, A Giudice, C Collet, G Paternoster, É Arnaud, E Galliani, A Picard, L Legeai-Mallet, R H Khonsari
Bone, 2020 Dec, PMID: 32822871 DOI: 10.1016/j.bone.2020.115600

Non-invasive Ventilation and CPAP Failure in Children and Indications for Invasive Ventilation.
Alessandro Amaddeo, Sonia Khirani, Lucie Griffon, Theo Teng, Agathe Lanzeray, Brigitte Fauroux
Front Pediatr, 2020 Oct 26, PMID: 33194886 PMCID: PMC7649204 DOI: 10.3389/fped.2020.544921

Absence of GP130 cytokine receptor signaling causes extended Stüve-Wiedemann syndrome.
Yin-Huai Chen, Giedre Grigelioniene, Phillip T Newton, Jacob Gullander, Maria Elfving, Anna Hammarsjö, Dominyka Batkovskyte, Hessa S Alsaif, Wesam I Y Kurdi, Firdous Abdulwahab, Veerabahu Shanmugasundaram, Luke Devey, Séverine Bacrot, Jana Brodszki, Celine Huber, Ben Hamel, David Gisselsson, Nikos Papadogiannakis, Katarina Jedrycha, Barbara Gürtl-Lackner, Andrei S Chagin, Gen Nishimura, Dominik Aschenbrenner, Fowzan S Alkuraya, Arian Laurence, Valérie Cormier-Daire, Holm H Uhlig
J Exp Med, 2020 Mar 2, PMID: 31914175 PMCID: PMC7062520 DOI: 10.1084/jem.20191306

Biallelic variants in KYNU cause a multisystemic syndrome with hand hyperphalangism.
Nadja Ehmke, Kristina Cusmano-Ozog, Rainer Koenig, Manuel Holtgrewe, Banu Nur, Ercan Mihci, Holly Babcock, Claudia Gonzaga-Jauregui, John D Overton, Jing Xiao, Ariel F Martinez, Maximilian Muenke, Alexander Balzer, Judith Jochim, Naji El Choubassi, Björn Fischer-Zirnsak, Céline Huber, Uwe Kornak, Sarah H Elsea, Valérie Cormier-Daire, Carlos R Ferreira
Bone, 2020 Apr, PMID: 31923704 DOI: 10.1016/j.bone.2019.115219

2019

2018

2016

2014

  • XYLT1 mutations in Desbuquois dysplasia type 2.
    Bui C, Huber C, Tuysuz B, Alanay Y, Bole-Feysot C, Leroy JG, Mortier G, Nitschke P, Munnich A, Cormier-Daire V.
    Am J Hum Genet, 2014 Mar 6, PMID: 24581741 PMCID: PMC3951945 DOI: 10.1016/j.ajhg.2014.01.020
  • Myhre and LAPS syndromes: clinical and molecular review of 32 patients.
    Michot C, Le Goff C, Mahaut C, Afenjar A, Brooks AS, Campeau PM, Destree A, Di Rocco M, Donnai D, Hennekam R, Heron D, Jacquemont S, Kannu P, Lin AE, Manouvrier-Hanu S, Mansour S, Marlin S, McGowan R, Murphy H, Raas-Rothschild A, Rio M, Simon M, Stolte-Dijkstra I, Stone JR, Sznajer Y, Tolmie J, Touraine R, van den Ende J, Van der Aa N, van Essen T, Verloes A, Munnich A, Cormier-Daire V.
    Eur J Hum Genet, 2014 Nov, PMID: 24424121 PMCID: PMC4200423 DOI: 10.1038/ejhg.2013.288

2013

  • Asphyxiating thoracic dysplasia: clinical and molecular review of 39 families
    Baujat G, Huber C, El Hokayem J, Caumes R, Do Ngoc Thanh C, David A, Delezoide AL, Dieux-Coeslier A, Estournet B, Francannet C, Kayirangwa H, Lacaille F, Le Bourgeois M, Martinovic J, Salomon R, Sigaudy S, Malan V, Munnich A, Le Merrer M, Le Quan Sang KH, Cormier-Daire V.
    J Med Genet, 2013 Feb, PMID: 23339108 DOI: 10.1136/jmedgenet-2012-101282
  • Exome sequencing identifies INPPL1 mutations as a cause of opsismodysplasia.
    Huber C, Faqeih EA, Bartholdi D, Bole-Feysot C, Borochowitz Z, Cavalcanti DP,  Frigo A, Nitschke P, Roume J, Santos HG, Shalev SA, Superti-Furga A, Delezoide AL, Le Merrer M, Munnich A, Cormier-Daire V.
    Am J Hum Genet, 2013 Jan 10, PMID: 23273569 PMCID: PMC3542463 DOI: 10.1016/j.ajhg.2012.11.015

2012

Centre coordonnateur

Hôpital universitaire Necker-Enfants malades  (AP-HP)
149 rue de Sèvres, 75015 Paris
Pr Valérie Cormier-Daire – coordinatrice
Dr Geneviève Baujat – PH
Service de Génétique Clinique
Tél. 01 42 19 27 13 / 01 44 49 51 53

2 sites constitutifs

Hôpital Cochin (AP-HP)
27, rue du Faubourg Saint-Jacques, 75014 Paris
Pr Christian Roux
Service de rhumatologie
Tél. 01 58 41 25 62

Hôpital Lariboisière (AP-HP)
2, rue Ambroise Paré, 75010 Paris
Pr Martine Cohen-Solal
Service de rhumatologie
Tél. 01 48 74 02 50

22 centres de compétences

CHU d’Amiens-Picardie – Site Sud
1, Rond Point du Professeur Christian Cabrol, 80054 Amiens Cedex
Dr Gilles Morin
Service de génétique clinique et oncogénétique
Tél. 03 22 08 75 80

CHU de Bordeaux – GH Pellegrin
Place Amélie Raba-Léon,  33076 Bordeaux Cedex
Dr Julien Van Gils
Service de génétique médicale
Tél. 05 57 82 03 63

CHU de Caen : Hôpital de la Côte de Nacre
avenue de la Côte de Nacre, 14033 Caen Cedex 9
Dr Alexandra Desdoits
Service de chirurgie pédiatrique orthopédique
Tél. 02 31 06 44 86

CHU de Clermont-Ferrand : Hôpital d’Estaing
1, place Lucie Aubrac, 63003 Clermont-Ferrand Cedex 1
Dr Christine Francannet
Service de génétique médicale
Tél. 04 73 75 06 53

CHU de Dijon Bourgogne : Hôpital François Mitterrand
2, bd Maréchal de Lattre de Tassigny, 21000 Dijon
Dr Sébastien Moutton
Centre de génétique, Hôpital d’enfants
Tél. 03 80 29 53 13

CHU de Grenoble : site Nord, Hôpital Couple-Enfant
Quai Yermolof – Cs 10217 – 38043 GRENOBLE CEDEX 9
Pr Julien Thevenon
Unité de génétique clinique
Tél. 04 76 76 72 85

CHU de la Réunion : Hôpital Félix Guyon, Pôle enfants
Allée des Topazes CS 11 021, 97405 Saint-Denis Cedex
Dr Jean-Luc Alessandri
Tél. 02 62 90 58 31

CHRU de Lille : Hôpital Jeanne de Flandre
Avenue Eugène Avinée, 59037 Lille Cedex
Dr Anne Dieux-Coeslier
Clinique de Génétique « Guy Fontaine »
Tél. 03 20 44 49 11

Hospices Civils de Lyon : GH Est, Hôpital Femme Mère Enfant
59, Boulevard Pinel, 69677 Bron Cedex
Dr Massimiliano Rossi
Service de génétique
Tél. 04 27 85 55 73

CHU de Marseille : Hôpital de la Timone
264, rue Saint-Pierre, 13385 Marseille Cedex 5
Dr Sabine Sigaudy
Département de génétique médicale
Tél. 04 94 38 67 49

CHRU de Montpellier : Hôpital Arnaud de Villeneuve
371, avenue du Doyen Gaston Giraud, 34295 Montpellier Cedex 5
Dr Marjolaine Willems
Génétique médicale, maladies rares et médecine personnalisée
Tél. 04 67 33 65 64

CHU de Nancy : Hôpital d’Enfants de Brabois
Rue du Morvan, 54511 Vandoeuvre-Lès-Nancy cedex
Pr Pierre Journeau
Service de chirurgie pédiatrique orthopédique
Tél. 03 83 15 47 07

CHU de Nantes : Hôpital Hôtel-Dieu
1, place Alexis Ricordeau, 44093 Nantes Cedex 1
Dr Bertrand Isidor
Service de génétique médicale – Unité de génétique clinique
Tél. 02 40 08 32 45

CHU de Nice : Hôpital l’Archet
151, Route de Saint-Antoine, 06200 Nice
Dr Damien Haye
Tél. 04 92 03 62 43

CHU Paris Est – Hôpital d’Enfants Trousseau (AP-HP)
26, avenue du Docteur Arnold Netter, 75012 Paris Cedex 12
Dr Véronique Forin
Médecine physique et de réadaptation fonctionnelle pédiatrique
Tél. 01 44 73 68 51)

CHU de Poitiers : Hôpital de la Milétrie
2, Rue de la Milétrie – CS 90577, 86000 Poitiers
Pr Françoise Debiais
Service de rhumatologie
Tél. 05 49 44 49 48

CHU de Rennes : Hôpital Sud
16, Boulevard de Bulgarie, 35203 Rennes Cedex 2
Dr Mélanie Fradin
Service de génétique clinique
Tél. 02 99 26 67 44

CHU de Rouen : Hôpital Charles Nicolle
1, Rue de Germont, 76031 Rouen Cedex
Dr Alice Goldenberg
Service de génétique – Unité de génétique clinique
Tél. 02 32 88 87 47

CHU de Saint-Etienne : Hôpital Bellevue
25, boulevard Pasteur, 42055 Saint-Etienne Cedex 2
Dr Isabelle Courtois
Médecine physique et de réadaptation adulte – unité rachis
Tél. 04 77 12 76 76

CHRU de Strasbourg : Hôpital de Hautepierre
1, Avenue Molière, 67200 Strasbourg
Dr Elise Schaeffer
Service de génétique médicale
Tél. 03 88 12 81 20

CHU de Toulouse : Hôpital des Enfant
330, avenue de Grande Bretagne – TSA 70034, 31059 TOULOUSE CEDEX 9
Dr Thomas Edouard
Pédiatrie – Endocrinologie, génétique et gynécologie médicale
Tél. 05 34 55 85 46/56

CHRU de Tours : Hôpital Clocheville
49, boulevard Béranger, 37044 Tours Cedex 9
Pr Thierry Odent
Service de Chirurgie orthopédique et traumatologique
Tél. 02 47 47 38 22

2021

Nanisme : définition, symptômes, traitement et recherche
Doctissimo | 19.11.2021
1,40 m : c’est la taille en-dessous de laquelle un adulte est considéré comme une personne de petite taille. En France, entre 8 000 et 10 000 Français sont atteints de « nanisme osseux ». Un trouble de la croissance qui s’accompagne souvent de complications, dont certaines sont parfois sévères. Mais au-delà de ces difficultés d’ordre médical, les individus atteints de nanisme souffrent surtout du regard de l’Autre. Le point avec le Pr Valérie Cormier-Daire, généticienne clinicienne à l’hôpital Necker-Enfants malades (AP-HP) et médecin coordonnatrice du centre de référence des maladies osseuses constitutionnelles (CRMR MOC), et Violette Viannay, administratrice de l’Association des Personnes de Petite Taille (APPT).
> Lire la suite

Maladie : l’espoir d’un nouveau traitement contre le nanisme
France 3 | 03.05.2021
Un nouvel espoir pour les personnes atteintes de nanisme. C’est le cas d’Amandine, 9 ans, première patiente à pouvoir bénéficier d’un traitement prometteur contre cette maladie génétique.
> Lire la suite

Atteinte de nanisme, une enfant de 9 ans va tester un traitement inédit en France
Ouest France | 09.04.2021
Une enfant de 9 ans souffrant d’achondroplasie va être la première personne en France à utiliser un nouveau traitement contre le nanisme.
> Lire la suite

Atteinte de nanisme, Amandine, 9 ans, va pouvoir un peu grandir grâce à un nouveau traitement
Au Féminin | 09.04.2021
Souffrant d’achondroplasie, une fillette de 9 ans a pu bénéficier d’un traitement contre le nanisme, dans le cadre d’un essai clinique mené par l’hôpital Necker et l’institut des maladies génétiques Imagine.
> Lire la suite

Nanisme : Amandine, 9 ans, teste un nouveau traitement
Sud Ouest | 09.04.2021
La jeune Amandine, 9 ans, est la première enfant à bénéficier d’un traitement pour lutter contre l’achondroplasie, forme la plus fréquente de nanisme.
> Lire la suite

Nanisme : une fillette va tester un traitement inédit pour « grandir de quelques centimètres »
Midi Libre | 09.04.2021
Une fillette de 9 ans atteinte d’achondroplasie, la forme la plus répandue de nanisme, teste pour la première fois en France un protocole qui pourrait lui permettre de grandir. Le traitement est composé d’infigranitig, une molécule que l’enfant est seulement la treizième au monde à tester.
> Lire la suite

Un nouveau traitement contre le nanisme testé sur un enfant en France
Le Point | 09.04.2021
Souffrant d’achondroplasie, Amandine, 9 ans, est le premier enfant français et le treizième au monde à bénéficier de ce traitement, indique « Le Parisien ».
> Lire la suite

Achondroplasie : 25 ans de recherches françaises pour redonner l’espoir de grandir
Le Parisien | 09.04.2021 | Dr Geneviève Baujat et Laurence Legeai-Mallet
A 9 ans, Amandine est la première enfant en France à recevoir un nouveau médicament contre l’achondroplasie, forme de nanisme la plus répandue. La découverte du gène responsable de cette maladie et de la molécule testée est le fruit de la recherche française à l’hôpital parisien Necker.
> Lire la suite

L’espoir d’Amandine, 9 ans, première enfant en France à tester un nouveau traitement contre le nanisme
Le Parisien | 09.04.2021 | Laurence Legeai-Mallet
Cette fillette qui souffre d’achondroplasie, la forme de nanisme la plus fréquente, reçoit un médicament destiné à « casser » l’action de son gène défectueux dans le cadre d’un essai clinique mené par l’hôpital Necker et l’institut Imagine. Elle espère pouvoir ainsi grandir de quelques centimètres en plus.
> Lire la suite

Iffendic. Elle mobilise avec son association Un défi de taille
Ouest France | 22.02.2021 | Dr Geneviève Baujat
Anne-Claire Leduc veut profiter de la Journée internationale des maladies rares, dimanche 28 février 2021, pour rassembler les familles sur les réseaux sociaux, et mieux les informer.
> Lire l’article

2020

Handicap : un médicament expérimental donne des résultats encourageants pour traiter les personnes de petite taille
Sciences et Avenir | 04.12.2020
Alors qu’un nouveau traitement promet de diminuer l’impact de l’achondroplasie chez les prochaines générations, il reste essentiel de changer notre regard sur le nanisme pour améliorer la qualité de vie de la génération actuelle.
> Lire la suite

Un médicament fait grandir des enfants atteints de nanisme
Le Figaro | 21.09.2020
Le vosoritide a généré un bond de croissance significatif chez de jeunes patients traités pendant un an.
> Lire la suite

Personnes de petite taille
RFI | 15.09.2020 | Pr Valérie Cormier-Daire
Quels sont les différents types de nanisme ? Les diagnostics prénataux sont-ils fiables ? Quelles complications peuvent survenir ? Quelles sont les prises en charge qui existent actuellement ?
> Ecouter le podcast

2019

Les nouveaux espoirs dans la lutte contre le nanisme
L’Express | 04.06.2019
Le gène de l’achondroplasie a été découvert en 1994. Vingt-cinq ans plus tard, des traitements semblent enfin à portée de main. Visite à l’Institut Imagine, à Paris.
> Lire la suite

Focus sur la fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP)

Qu'appelle-t-on FOP?

Qu’est-ce que la fibrodysplasie ossifiante progressive ? Quels sont les signes évocateurs de la maladie ? Quels sont les principaux diagnostics différentiels à écarter ? Comment affirmer le diagnostic ? Quelles sont les conséquences de l’errance diagnostique ?
Le Pr David Genevieve, médecin généticien clinicien au sein du service de génétique médicale, maladies rares et médecine personnalisée au CHU de Montpellier, professeur des universités à la faculté de médecine de Montpellier et coordinateur du centre de référence des anomalies du développement et syndromes malformatifs pour la région Sud-Est Occitanie, répond aux questions.
> Ecouter le podcast

Reconnaitre la FOP

Quels sont les principes du diagnostic radiologique de la fibrodysplasie ossifiante progressive ? Quels sont les principaux diagnostics différentiels à écarter ? Quel suivi radiologique proposer une fois le diagnostic établi ? Quel est le rôle du radiologue dans la prise en charge des patients au sein des centres experts ?
Le Dr Valérie Merzoug, radiologue attachée au service de radiologie B de l’hôpital Cochin à Paris et au service de radiologie pédiatrique de l’hôpital Bicêtre au Kremlin-Bicêtre, répond aux questions.
> Ecouter le podcast

Prendre en charge les adultes atteints de FOP

Quels sont les principaux tableaux cliniques rencontrés chez les patients adultes atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive ? Quels sont les principes de la prise en charge et ses spécificités pour les patients adultes ? Pourquoi orienter ces patients vers un centre expert ? Quelles sont les avancées à venir pour cette maladie rare ?
Le Dr Thomas Funck-Brentano, rhumatologue au sein du service de rhumatologie de l’hôpital Lariboisière à Paris, l’un des centres constitutifs du centre de référence pour les maladies osseuses constitutionnelles, répond aux questions.
> Ecouter le podcast

Prendre en charge les enfants atteints de FOP

Quels sont les principes de prise en charge des enfants atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive ? Existe-t-il des formes atypiques de la maladie ? Quelle est l’importance d’un diagnostic précoce et comment le faciliter ? Quelles sont les avantages d’une prise en charge par une filière de soins spécialisée ? Où en est la recherche sur cette maladie rare ?
Le Dr Geneviève Baujat, pédiatre, généticien clinicien et référent FOP au sein du service de génétique médicale à l’hôpital Necker-Enfants malades à Paris, site coordinateur du centre de référence pour les maladies osseuses constitutionnelles, répond aux questions.
> Ecouter le podcast

Vivre avec la FOP

Quand et comment surviennent les premiers symptômes de fibrodysplasie ossifiante progressive ? Quelle est l’évolution de la maladie ? Pourquoi rejoindre une association de patients ? Quels sont les objectifs de l’association FOP France ?
Mr Fourmentin, papa d’un jeune patient atteint de fibrodysplasie ossifiante progressive et membre de l’association FOP France, répond à aux questions.
> Ecouter le podcast

Focus sur l’hypophosphatasie

Qu’appelle-t-on hypophosphatasie ?

Qu’est-ce que l’hypophosphatasie ? Quelles sont les signes d’alerte qui doivent faire évoquer ce diagnostic, notamment chez l’enfant ? Quelle est l’importance d’un diagnostic précoce ? Quels sont les principaux diagnostics différentiels à écarter et les examens à réaliser pour confirmer le diagnostic ?
Le Pr Agnès Linglart, pédiatre, professeur des Universités à la faculté de médecine Paris-Saclay, praticien hospitalier, chef du service d’endocrinologie et diabète de l’enfant à l’hôpital Bicêtre au Kremlin-Bicêtre et coordinatrice du Centre national de référence des maladies rares du métabolisme du calcium et du phosphate de la filière OSCAR, répond aux questions.
> Ecouter le podcast

Reconnaître l’hypophosphatasie

Quels sont les différents symptômes dentaires que peuvent présenter les patients atteints d’une hypophosphatasie, quel est le rôle du chirurgien-dentiste ? L’atteinte dentaire est-elle systématique en cas d’hypophosphatasie ? Quels examens réaliser pour confirmer le diagnostic ? Quelles sont les recommandations pour la prise en charge des patients atteints de cette maladie rare ?
Le Dr Martin Biosse Duplan, chirurgien-dentiste, praticien hospitalier au sein du service de médecine bucco-dentaire de l’hôpital Bretonneau à Paris, centre de référence des maladies rares du métabolisme du calcium et du phosphate de la filière OSCAR, répond aux questions.
> Ecouter le podcast

Diagnostiquer l’hypophosphatasie chez l'adulte

Comment l’hypophosphatasie se manifeste-t-elle chez les patients adultes ? Comment différencier une hypophosphatasie d’une ostéoporose classique ? Que faire face à un patient adulte non diagnostiqué qui présente un faible taux de phosphatase alcaline ? Quelles sont les modalités de prise en charge des patients adultes atteints de cette maladie rare ? Quelle est l’importance des centres experts pour la prise en charge de ces patients ?
Le Pr Christian Roux, rhumatologue, professeur des Universités, chef du service de rhumatologie de l’hôpital Cochin à Paris et responsable du centre de référence des maladies osseuses constitutionnelles chez l’adulte, répond aux questions.
> Ecouter le podcast

Prendre en charge l'hypophosphatasie

Quelles sont les modalités de prise en charge des patients atteints d’hypophosphatasie ? Comment s’organisent les soins pour cette pathologie, en France ? Quelles sont les démarches génétiques à effectuer ? Quelles sont les perspectives de recherche dans cette maladie rare ?
Le Dr Geneviève Baujat, pédiatre, généticien clinicien, praticien hospitalier au sein du service de génétique médicale de l’hôpital Necker-Enfants malades à Paris et membre du consortium HPP France, répond aux questions.
> Ecouter le podcast

Vivre avec une hypophosphatasie

Comment surviennent les premiers symptômes de la maladie ? Comment confirmer le diagnostic ? Quelle prise en charge pour les jeunes patients atteints d’hypophosphatasie ? Quel conseil génétique pour les membres de la famille ? Quels sont les objectifs de l’association de patients hypophosphatasie Europe ?
Mme Rallu-Planchais, maman d’un jeune patient atteint d’hypophosphatasie et présidente de l’association de patients hypophosphatasie Europe, répond aux questions.
> Ecouter le podcast

Focus sur l’ostéogenèse imparfaite

Qu'appelle-t-on ostéogenèse imparfaite ?

Qu’est-ce que l’ostéogenèse imparfaite ou maladie des os de verre ? Quel est le mécanisme de survenue de cette maladie rare ? Quels sont les principaux symptômes évocateurs ? Comment diagnostiquer les patients atteints d’ostéogenèse imparfaite ? Quels sont les diagnostics différentiels à écarter ?
Le Pr Valérie Cormier-Daire, généticienne clinicienne, professeur des universités à l’université Paris-Descartes et praticien hospitalier, chef du service de génétique clinique de l’hôpital Necker-Enfants malades à Paris, coordinatrice du centre de référence des maladies osseuses constitutionnelles de la filière OSCAR et d’un groupe de recherche Inserm à l’Institut Imagine, répond aux questions.
> Ecouter le podcast

Prendre en charge l’Ostéogenèse Imparfaite chez l’enfant

Quelles sont les spécificités de l’Ostéogenèse Imparfaite chez les enfants ? Quels sont les enjeux du traitement de cette maladie chez les enfants ? Quelle est l’importance d’une prise en charge au sein des centres experts et d’un suivi coordonné par les différents spécialistes ? Comment améliorer la qualité de vie des enfants atteints d’Ostéogenèse Imparfaite ?
Le Dr Zagorka Pejin, chirurgien orthopédiste impliquée dans la prise en charge des enfants atteints d’Ostéogenèse Imparfaite et praticien hospitalier au sein du service de chirurgie orthopédique et traumatologie pédiatrique de l’hôpital Necker-Enfants malades à Paris, répond aux questions.
> Ecouter le podcast

Vivre avec une Ostéogenèse Imparfaite

Comment surviennent les premiers symptômes de la maladie ? Comment est posé le diagnostic ? Comment évolue la prise en charge de l’Ostéogenèse Imparfaite ? Quelle est l’importance de maintenir une activité professionnelle ? Pourquoi rejoindre une association de patients ? Quels sont les objectifs de l’Association de l’Ostéogenèse Imparfaite ?
Mme Alliot, patiente atteinte d’Ostéogenèse Imparfaite et présidente de l’association de patients AOI – Association de l’Ostéogenèse Imparfaite, répond aux questions.
> Ecouter le podcast

Prendre en charge l’Ostéogenèse Imparfaite chez l’adulte

Quels sont les enjeux du traitement pour les patients adultes atteints d’Ostéogenèse Imparfaite ? Quel est l’intérêt d’un suivi rhumatologique régulier à l’âge adulte ? Quels sont les principaux symptômes à surveiller ? Quelle est l’importance d’un suivi coordonné entre les différents spécialistes impliqués dans la prise en charge ? En quoi la transition enfant-adulte est un moment clé ? Quelles sont les voies de recherche actuelles dans l’Ostéogenèse Imparfaite ?
Le Dr Eugénie Koumakis, rhumatologue, praticien hospitalier au sein du service de rhumatologie de l’hôpital Cochin à Paris et membre de la filière OSCAR, la filière de santé dédiée aux maladies rares de l’os, du calcium et du cartilage, répond aux questions.
> Ecouter le podcast

Coordonnées du CRMR

Hôpital universitaire Necker-Enfants malades
> Service de génétique clinique

149 rue de Sèvres
75743 PARIS Cedex 15

> Livret d’accueil pédiatrique

À Necker, le centre de référence des maladies osseuses constitionnelles (MOC), c’est …

0
patients suivis au moins une fois par an*
0
consultations médicales*
0
patients en hospitalisation de jour*
0
patients en hospitalisation complète*
0
projets de recherche en cours*
0
cours dispensés à l'université*
0
publications*

* données pour l’année 2020